​La qu​​estion est souvent posée de savoir si une personne atteinte de diabète a un certain type de limitation dans l’exécution de son travail et si sa situation va affecter son efficacité et/ou sa sécurité au travail. En réalité, le diabète n’implique initialement aucun inconvénient pour l’exécution d’un travail. Cela est vrai à la fois pour les personnes atteintes de diabète de type 1 et pour les personnes atteintes de diabète de type 2. Il n’y a donc pas de travail qu’un diabétique ne peut pas faire. Ne laissez personne essayer de vous convaincre du contraire.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie métabolique chronique qui provoque un excès de glucose dans le sang. Elle est due à un déficit de la sécrétion et/ou de l’action de l’insuline, une hormone produite par le pancréas. Le diabète cause des dommages à divers organes et systèmes du corps humain (reins, rétine, système nerveux et système cardiovasculaire principalement). Ses effets diminuent plus ou moins l’espérance de vie du patient.

exercer n'importe quel métier avec du diabète

On distingue deux formes de diabète :

  • Diabète sucré de type I : dans ce cas, la production d’insuline par la cellule pancréatique est inhibée. Ces cas nécessitent d’être traités directement avec de l’insuline ;
  • Diabète sucré de type II : c’est le plus fréquent. Il est produit par deux processus plus ou moins complémentaires. On a d’une part le déficit progressif de la production d’insuline dans le pancréas et d’autre part la résistance aux effets de l’insuline dans les cellules périphériques qui captent le glucose dans des conditions normales. Cette forme de diabète est directement liée à un mode de vie sédentaire et à une consommation exagérée de sucres raffinés et de graisses.  

Vous pouvez en apprendre plus sur le diabète sur www.diabete.fr.

Est-il possible d’exercer n’importe quel métier avec du diabète ?

Toute personne diabétique peut exercer n’importe quel type d’activité professionnelle. Toutefois, au cours d’une journée de travail, il peut y avoir des situations auxquelles il faut faire face et pour lesquelles des mesures sont à prendre. Pour cette raison, il est essentiel qu’il se renseigne, non seulement sur sa maladie, mais aussi sur les personnes qui composent le milieu où il travaille.

Parmi les difficultés auxquelles une personne atteinte de diabète peut être exposée figurent l’hyperglycémie et l’hypoglycémie extrêmes. Le patient peut bienheureusement reconnaître la sensation qu’ils provoquent et les empêcher de se produire. Dans les épisodes les plus graves, en revanche, vous aurez besoin de l’aide de tiers. Cela nécessite de savoir comment agir et fournir du sucre dans les cas où le patient ne peut pas le faire parce qu’il est inconscient. Une autre précaution que le patient diabétique doit prendre au cours de sa journée de travail est que son alimentation réponde à certaines exigences de base. Entre autres, il doit éviter l’apport de sucres simples, respecter les portions appropriées et, surtout, les horaires de ses repas.

La composition des repas ne doit pas être différente de ceux des non-diabétiques, mais les repas doivent être consommés en bonne quantité et au bon moment. Les en-cas peuvent consister en un fruit de taille normale, un yaourt hypocalorique ou une barre de céréales de composition adaptée. Il faut toutefois privilégier des aliments naturels avec des fibres. Si possible, les repas doivent être complétés avec une quantité appropriée de liquides.