De nos jours, de nombreuses publications et revues scientifiques parlent des alternatives naturelles aux médicaments. Il a ainsi été démontré qu’il pouvait être intéressant d’intégrer à son quotidien des plantes médicinales afin de mieux prendre soin de notre corps et de lui offrir le bien-être qu’il mérite. Efficaces, généralement sans effets secondaires et pleines de vertus, le guggul et le coleus forskohlii font partie de ces plantes réputées mondialement dans la pratique ayurvédique. Focus sur leurs particularités et les bienfaits qu’elles peuvent nous apporter au quotidien.

Présentation de ces plantes ayurvédiques

Le guggul

Le guggul est un nom commun désignant une plante originaire de l’Inde, disposant de nombreux bienfaits pour notre santé. Scientifiquement, elle est appelée Commiphora mukul, cette plante fait partie de la famille des Burseraceae. En phytothérapie, ce sont principalement ses racines ou Gomme-oléorésine qui sont utilisées.

Surnommée myrrhe des Indes, elle pousse essentiellement dans les régions désertiques. Une des particularités du guggul est la présence de stérols végétaux, les guggulstérones, réputés pour leur efficacité pour réduire les triglycérides dans le sang. En effet, ces éléments ont la capacité d’équilibrer le poids puisqu’ils remplacent les LDL (mauvais cholestérol) par les HDL (bon cholestérol). Outre cette faculté, le Commiphora mukul est également un anti-inflammatoire qui favorise le bon fonctionnement de la thyroïde.

Le coleus forskohlii

Provenant également de l’Inde, le Coleus Forskohlii est une plante similaire au basilic, la sauge ou la menthe. Actuellement, elle jouit aussi d’une grande réputation en phytothérapie, notamment pour ses propriétés amincissantes.

Le Coleus est un des plus anciens végétaux utilisés dans la pratique ayurvédique depuis des millénaires. Plus précisément, elle se cultive au niveau du sous-continent indien, c’est-à-dire proche du Népal, du Pakistan et de l’Afghanistan. Ce n’est que vers le XIX siècle que les Européens se sont intéressés à celle-ci. Après cela, les études ont permis de découvrir le Forskoline, qui est le principe actif à qui on attribut aujourd’hui tous les bienfaits de cette plante.

plante ayurvédique jaune représentant le guggul et le coleus forskohlii

Pourquoi consommer du guggul ?

Selon les expériences menées, le guggul permet de diminuer considérablement le taux de mauvais cholestérol. Cela est dû à un principe actif présent dans la plante, le gugglustérone. Non seulement elle réduit les LDL dans le sang, mais elle optimise la production de bon cholestérol.

En consommant régulièrement le guggul, les graisses dans le corps peuvent ainsi être éliminées petit à petit, permettant ainsi une perte de poids. Cependant, il est nécessaire d’accompagner sa consommation par une activité physique régulière et un régime alimentaire adapté. Bien entendu, cet effet varie selon les individus à cause de la singularité de chaque organisme.

Pourquoi consommer du coleus forskohlii ?

Dans le cadre d’une cure minceur, le Coleus Forskohlii figure parmi les produits à privilégier car elle est connue comme étant un brûleur de graisse performant. Ce sont particulièrement les racines, renfermant le Forskoline, qui agissent sur l’organisme en utilisant les tissus adipeux et en générant une thermogenèse.

Cela se traduit ainsi par une réduction des excès de graisses dans le corps. Le cas échéant, la pression artérielle se stabilise avec la dilatation des vaisseaux sanguins. Par ailleurs, la prise régulière de Coleus s’avère efficace en cas de dépression. Non seulement elle favorise la sécrétion de dopamine et de sérotonine, mais elle améliore également les problèmes liés à la thyroïde.