Peut-on utiliser de l’huile de CBD pendant la grossesse ? En tant que l’un des fournisseurs les plus réputés de produits CBD de haute qualité en France, on nous demande très souvent si le CBD peut être pris pendant la grossesse ou l’allaitement. Le but de cet article est de clarifier toutes les questions que nos clients peuvent avoir concernant la grossesse et l’utilisation de l’huile de CBD.

Qu’est-ce que le CBD et comment affecte-t-il le corps ?

Le CBD ou cannabidiol est le principal cannabinoïde non psychoactif présent dans le cannabis. Il possède de nombreuses propriétés curatives prouvées, notamment analgésique, anti-inflammatoire et antiémétique (il réduit les nausées et les vomissements). Il est également efficace dans le traitement des troubles affectifs.

huile CBD et grossesse

Les huiles de CBD sont également utilisées pour traiter l’arthrite et l’épilepsie, et sa capacité à combattre les cellules précurseurs du cancer fait l’objet de recherches approfondies. Beaucoup de ces propriétés peuvent être utilisées en toute sécurité pour traiter les troubles spécifiques à la grossesse (douleur, nausées, sautes d’humeur).

Son effet est d’ailleurs supérieur à celui des substances synthétiques. L’huile de CBD est capable de réduire l’inflammation ou de combattre les troubles du sommeil de manière naturelle. Il peut aider en cas de troubles de l’humeur et de l’appétit.

Le CBD est également utilisée efficacement dans le traitement de l’arthrite et de l’épilepsie. Cette huile thérapeutique a été associée à la lutte contre les cellules cancéreuses dans le corps. Toutes ces caractéristiques font du CBD une excellente alternative naturelle aux drogues synthétiques, en particulier pour les femmes enceintes.

Il est bien connu que certains cannabinoïdes combattent de nombreux symptômes, dont beaucoup sont liés à la grossesse. L’huile de chanvre pendant la grossesse est beaucoup plus efficace que d’autres suppléments. C’est pourquoi acheter de l’huile CBD pas cher et de bonne qualité, est préférable pour qui veut faire face à divers maux liés à la grossesse, sans pour autant mettre son portefeuille à rude épreuve.

A quoi sert l’huile de CBD ?

Le CBD peut être utilisé pour soulager la douleur, l’insomnie, la dépression, les nausées, l’anxiété et une gamme d’autres conditions. Des recherches sont également menées sur son utilisation dans le traitement de la maladie de Parkinson, de l’anxiété, de l’épilepsie, de la schizophrénie et de la sclérose en plaques.

Comment le CBD aide-t-il pendant la grossesse ?

Les femmes enceintes profitent elles-aussi des bienfaits du CBD. L’huile de CBD soulage les maux de dos et les courbatures en général. Alors que le fœtus se développe, différentes zones du corps sont exposées à un stress croissant au fur et à mesure que la grossesse progresse.

Les seins commencent à gonfler, augmentant le poids supporté par les bras. L’utérus commence à exercer une pression sur le plancher pelvien, provoquant des douleurs dans les jambes, les pieds et le bas du dos.

Le CBD est capable d’arrêter les cycles d’inflammation en relaxant les muscles, les nerfs et les récepteurs de la douleur. Lorsqu’il est appliqué localement, il présente également très peu d’effets secondaires.

L’utilisation d’huile de chanvre vous permet de réduire les nausées matinales et les vomissements. L’huile de CBD active le neurotransmetteur 5-hydroxytryptamine, qui aide le corps à réduire la fréquence des réflexes nauséeux chez les femmes enceintes, permettant une réduction significative des nausées matinales.

L’huile de chanvre est connue pour avoir un effet profondément relaxant sur les muscles lisses. Le CBD a un effet comparable à celui des antagonistes de l’ocytocine, qui sont utilisés pour réduire les crampes douloureuses pendant le travail.

Une étude avec du CBD synthétique a montré une réduction des contractions musculaires utérines induites par l’ocytocine de l’utérus. En d’autres termes, il a pu réduire le niveau de contractions que les femmes ont pendant l’accouchement.

L’huile de CBD aide à lutter contre la dépression post-partum. Le CBD aide à activer la signalisation sérotoninergique via le mécanisme de défense du récepteur 5-ht1a. Ce processus active des composés qui nous font nous sentir bien. Elle est très efficace pour lutter contre la dépression et l’anxiété.

femme enceinte

Huile de CBD et grossesse : quel est l’état actuel de la recherche ?

En 2020, après avoir analysé la sécurité et les effets secondaires de la prise de produits à base de CBD, les chercheurs ont conclu que le CBD chez les personnes en bonne santé et les adultes avait un profil de sécurité favorable.

Auparavant, l’innocuité de l’utilisation du CBD avait également été confirmée par l’OMS, c’est-à-dire l’Organisation mondiale de la santé. Quant aux recherches sur la prise de CBD pendant la grossesse, elles font encore défaut et il n’y a toujours pas d’essais cliniques menés pour confirmer l’innocuité de la supplémentation en CBD.

La recherche sur l’utilisation de la supplémentation en CBD pendant la grossesse est presque absente. Les résultats d’une étude suggèrent que les cannabinoïdes comme le CBD peuvent réduire les contractions utérines. Deux études précliniques distinctes de 2013 ont montré que le CBD a un effet sur la perméabilité placentaire chez les femmes enceintes. Cela signifie que ces composés peuvent passer à travers la barrière placentaire et atteindre le fœtus.

Dois-je utiliser des produits CBD pendant la grossesse ?

Bien que nous n’ayons pas encore observé d’effets secondaires graves avec l’ingestion de CBD pendant la grossesse, nous recommandons aux femmes qui attendent une progéniture de discuter d’abord de l’utilisation du CBD avec leur médecin prénatal.

En conclusion, il n’y a pas encore assez de recherches pour déterminer l’innocuité complète de la prise de CBD pendant la grossesse.

L’allaitement et l’utilisation de l’huile de CBD

Dans le cas, de l’allaitement, les choses sont différentes, d’autant plus que la mère qui allaite elle-même son bébé fournit au bébé exactement les substances contenues dans la plante de chanvre. Il a été prouvé qu’il y a des cannabinoïdes dans le lait maternel. Ces derniers stimulent le système endocannabinoïde du bébé.

La Dre Melanie Drehner a étudié les effets des cannabinoïdes sur les nouveau-nés et ses recherches sont impressionnantes. Elle a déclaré que les cannabinoïdes sont chargés d’apprendre à l’enfant à manger, en régulant son appétit. De plus, les enfants qu’elle a étudiés ont montré un développement plus rapide en termes de développement du sens de la vue et de réponse aux stimuli du monde extérieur. Les enfants, dont les mères prenaient de l’huile de CBD, ont appris plus rapidement et plus facilement.

De plus, les cannabinoïdes contenus dans le lait maternel aident à calmer le bébé et à renforcer son système immunitaire grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antivirales et antibactériennes.