L’oreiller ergonomique ou oreiller cervical est un appareil utile pour soulager les douleurs au cou et aux épaules dues à une mauvaise posture pendant le sommeil. Aujourd’hui, nous allons analyser les aspects cruciaux dans le choix d’un oreiller ergonomique de qualité. L’objectif est de trouver l’oreiller cervical parfait pour vos besoins en matière de douleurs au cou et aux épaules.

Forme de l’oreiller ergonomique

La forme de l’oreiller cervical dépend de l’usage escompté Si vous cherchez un oreiller ergonomique à utiliser à la maison pour une nuit de repos, alors vous pouvez opter pour le classique oreiller de type vague. Un oreiller ergonomique TEMPUR est le plus adapté du point de vue de l’efficacité contre les douleurs cervicales.

oreiller ergonomique

Si vous cherchez un oreiller à utiliser en voyage, notamment en avion, vous pouvez plutôt vous tourner vers les oreillers en forme de fer à cheval. Comparés à ceux en forme de vagues, ces coussins sont beaucoup plus légers et moelleux, donc très faciles à transporter.

Enfin nous évoquons le type d’oreiller orthopédique en forme de papillon. C’est un oreiller avec une partie plus longue, où repose la tête, et deux zones plus courtes pour les épaules.

Composition interne de l’oreiller cervical

Le matériau dans lequel l’oreiller ergonomique est conçu est sans nul doute un paramètre important à prendre en compte. La mousse à mémoire de forme et le latex sont les deux matériaux les plus utilisés. Ils sont tous deux indéformables. Ce sont également ceux qui ont la plus grande efficacité contre les douleurs cervicales.

La mousse à mémoire de forme est considérée comme une innovation dans le monde du rembourrage et des matelas. C’est une mousse viscoélastique qui a le grand avantage de s’adapter aux courbes et aux lignes de la tête, du cou et des épaules. Ce type d’oreiller est donc très confortable et très doux au repos.

Le latex est un matériau d’origine naturelle. L’avantage de ce matériau est que la structure interne en nid d’abeille le rend extrêmement respirant, empêchant l’humidité et les mauvaises odeurs de stagner. De plus, étant un matériau naturel, il a l’avantage d’être totalement antibactérien et hypoallergénique.

Taille et portance de l’oreiller orthopédique

En plus de la matière dont est fait l’oreiller, il est également important de savoir choisir la bonne taille. La hauteur est le premier paramètre qui doit être évalué. Un coussin trop bas oblige en effet la nuque à accentuer sa courbure, entraînant un raidissement des muscles qui soutiennent la tête. Dans le même temps, un oreiller trop haut force la tête à se pencher en avant, provoquant de la même manière des tensions musculaires, voire des contractures.

Le conseil est toujours d’essayer par vous-même et de vérifier que la colonne vertébrale est bien droite en position couchée. Enfin, en ce qui concerne les dimensions, la largeur du coussin doit également être prise en considération.

Revêtement extérieur de l’oreiller ergonomique

Enfin, la qualité d’un oreiller cervical dépend aussi de son revêtement externe, car cet élément influe sur la durabilité, la fraîcheur et la facilité d’utilisation du produit. Les matières les plus chères sont les matières naturelles comme le coton et la laine. Car elles sont très respirantes, tandis que les plus pratiques seront les matières synthétiques, comme la viscose et le polyester. Les meilleurs revêtements sont aussi ceux qui ont des propriétés antimicrobiennes. De manière générale, il faut que le tissu soit hypoallergénique et respirant. Enfin, c’est une exigence fondamentale que la housse soit amovible et lavable en machine.