L’un des traitements les plus populaires pour éliminer l’excès de graisse qui se forme sur les cuisses, les fesses et le ventre est la lipocavitation. C’est un traitement non invasif, qui ne requiert pas d’anesthésie. Cette intervention esthétique est idéale pour ceux qui ne sont pas satisfaits des amas graisseux qui se sont accumulés dans certaines zones du corps, mais qui ne souhaitent pas subir de traitement chirurgical invasif tel que la liposuccion.

La lipocavitation : qu’est-ce que c’est ?

De l’avis des spécialistes, la lipocavitation est une technique qui ne repose pas sur la chirurgie et qui sert à réduire la graisse corporelle. Elle agit principalement contre la cellulite. Pour intervenir, des machines spéciales sont utilisées sur le corps. Ce sont des équipements innovants, qui permettent la production d’ultrasons basse fréquence. Ces derniers sont capables de briser progressivement les cellules qui forment une adiposité localisée.

lipocavitation
De l’avis de nombreux médecins, le candidat idéal pour la lipocavitation est une personne qui souhaite amincir ses hanches, ses cuisses, ses fesses, son ventre ou ses bras. Le traitement ne provoque généralement pas de perte de poids, mais permet d’obtenir un meilleur contour dans la zone de traitement. Pour cette raison, elle ne convient pas à une personne obèse qui essaie de perdre du poids.

Des charges électriques sont appliquées à la surface d’une feuille pour créer un champ électrique alternatif qui provoque des vibrations. Fondamentalement, une transformation de l’énergie électrique en énergie mécanique a lieu et des vibrations sont transmises aux tissus cutanés.

La lipocavitation et ses bienfaits

La lipocavitation permet de remodeler les courbes du corps sans avoir à recourir à une intervention chirurgicale comme la liposuccion. L’action remodelante et d’élimination des graisses permet une amélioration esthétique de la silhouette. En outre, chez les patients ayant une bonne élasticité cutanée, une amélioration de la peau peut également être notée.

Un autre avantage de la cavitation est l’oxygénation des tissus et la réactivation ultérieure de la circulation et du drainage lymphatique. En conséquence, il y a également des améliorations notables dans l’apparence de la cellulite.

Un avantage certain est le prix. Le prix d’une seule séance, d’une durée de 30 à 50 minutes, varie entre 100 et 150 euros.

Parmi les autres avantages de la lipocavitation, figurent les points suivants :

  • Thérapie non invasive;
  • Action ciblée sur les zone où la graisse est plus résistante;
  • Résultats en termes de perte de volume visibles;
  • pas douloureuse;
  • amélioration considérablement de la circulation sanguine;
  • élimination des toxines;
  • augmentation du tonus et de l’élasticité des tissus;
  • aide à la régulation du transit intestinal.

Déroulement d’une séance de cavitation

Une cavitation n’est pas une chirurgie. Il s’agit plutôt d’une intervention esthétique qui prend généralement 30 à 35 minutes par séance, en fonction de l’équipement avec lequel elle est pratiquée. Nous listons ci-dessous les différentes phases d’une cavitation :

  • Avant d’effectuer le traitement, le patient doit enlever ses vêtements et porter les vêtements appropriés fournis par le centre de beauté;
  • La zone choisie sera divisée en quadrants qui seront utilisés par le médecin pour mieux identifier les zones à traiter;
  • L’opérateur applique un gel spécifique dans toutes les zones à traiter;
  • Il commence à masser la zone avec l’appareil aussi longtemps que nécessaire. L’application prend généralement 6 à 10 minutes, mais cela dépend de la dureté et de l’épaisseur du tissu adipeux;
  • Une fois le cycle terminé, le médecin peut recommander des massages de drainage lymphatique pour faciliter l’élimination des graisses fondues.

Au bout de combien de temps espérer des résultats ?

Les résultats de la cavitation sont visibles dès la première séance. L’un des premiers signes d’un traitement réussi est le désir constant d’uriner. Cela est dû à la graisse dissoute qui est expulsée du corps par les voies urinaires. Pour faciliter ce processus, il est recommandé de boire au moins 2 litres d’eau par jour.

résultats
Les résultats de la lipocavitation sont rapidement visibles. La circonférence de la zone traitée diminue mais cela n’induit pas forcément une perte de poids notable.

L’action thermique améliore la microcirculation et augmente le volume des adipocytes. L’action mécanique des micro-oscillations fait que la membrane qui recouvre les cellules graisseuses devient plus perméable. L’action cavitationnelle engendre la formation de microbulles à l’intérieur des adipocytes qui implosent, permettant ainsi l’échappement de la graisse qui est ensuite assimilée par le foie.

Il en résulte une diminution de l’épaisseur des dépôts adipeux. La peau apparaîtra plus compacte et tonique. Bien qu’une diminution de poids ne soit pas visible, la mesure de la circonférence de la zone traitée apparaîtra plus faible au fur et à mesure que le traitement progressera. Un cycle complet comprend un minimum de 6 séances, jusqu’à un maximum de 12. Pour obtenir des résultats satisfaisants, il est nécessaire de suivre systématiquement les instructions du médecin.

Comme toutes les interventions de remodelage corporel non chirurgical (radiofréquence, cryolipolyse, laserlipolyse), la cavitation est utile pour dissoudre le tissu adipeux mais ne permet pas son aspiration. Les graisses sont expulsées spontanément du corps par des processus physiologiques normaux. Pour maintenir les résultats obtenus, il est conseillé de suivre une alimentation équilibrée et une activité physique adéquate.

Contre-indications et effets secondaires

Ce protocole présente moins de contre-indications et de risques que les autres traitements esthétiques grâce à sa non invasion. Mais il est important de contacter un professionnel correctement formé à l’utilisation du matériel, pour éviter les brûlures ou les irritations cutanées. Les centres de beauté qui offrent ce service ont doivent toujours disposer d’un équipement conforme aux directives de l’UE et faire appel à des opérateurs professionnels pour leur utilisation.

L’un des risques possibles est la formation de sérum. Lorsque le corps humain élimine beaucoup de fluides, une action compensatrice se produit : l’organisme produit le sérum. Cela se traduit par un gonflement, qui peut être éliminé avec de la cortisone et des traitements antibiotiques. D’autres effets indésirables concernent la surface de la peau qui peut apparaître rouge, avec de possibles ecchymoses ou brûlures.

Bien que les effets secondaires ne soient pas très fréquents, il est toujours conseillé de demander plus d’informations à votre médecin pour éviter des conséquences désagréables.