Le zinc est un oligo-élément métallique participant à plus de 200 réactions enzymatiques dans l’organisme. Présent en infime quantité dans l’organisme (environ 2,5 g), il est indispensable au métabolisme des nutriments. Beaucoup de personnes n’arrivent pas à combler leurs besoins quotidiens en zinc par l’alimentation. Or, une carence en zinc peut causer d’importants dommages à l’organisme. Pour éviter ces dommages, les experts recommandent de recourir au zinc complément alimentaire.

Les aliments riches en zinc

Les sources les plus abondantes en zinc sont d’origine animale. La consommation de fruits de mer, de viande et de fromages procure un apport conséquent en zinc. On en trouve également dans les produits céréaliers non raffinés, les légumineuses ainsi que dans les oléagineux. L’organisme absorbe environ 40 % du zinc contenu dans les aliments.

zinc complément alimentaire
Prendre du zinc complément alimentaire est l’un des meilleurs moyens de remédier à une carence en cet oligo-élément.

Le rôle du zinc dans l’organisme

La mise en évidence du rôle du zinc dans l’organisme est assez récente. En effet, les premières recherches sur cet oligo-élément datent de 1960.

 Le zinc intervient dans le bon fonctionnement du système reproductif et neurologique. Il stimule en outre la synthèse des lymphocytes et d’autres hormones dont la testostérone. Du fait de son action antioxydante, il ralentit le vieillissement prématuré des cellules.

Par ailleurs, il contribue à réguler le taux de sucre dans le sang par sa participation dans le métabolisme de l’insuline. En outre cet oligo-élément participe à la bonne cicatrisation des plaies. 

Besoins journaliers

Pour un homme adulte les besoins journaliers en zinc sont de l’ordre de 12 mg/jour. Quant à une femme adulte les besoins sont d’environ 10 mg/jour. En ce qui concerne les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les personnes âgées, les besoins journaliers en zinc sont compris entre 15 et 23 mg/jour.

Symptômes d’une carence en zinc

Selon les études plus de 10 % de la population est atteint d’une carence en zinc. Les personnes végétariennes sont plus sujettes à une carence en cet oligo-élément. Aussi les personnes souffrantes de malabsorption intestinale ainsi que les personnes âgées sont également les plus exposées.

Une carence en zinc peut provoquer la chute des cheveux, une perte de l’appétit et aussi entrainer des troubles digestifs (diarrhées). De plus, un déficit en zinc affaiblit le système immunitaire. Par ailleurs, la personne ayant une carence en zinc ressent une fatigue importante, perd l’appétit, a les ongles cassants et on assiste à une desquamation de l’épiderme. Dans certains cas, un manque en zinc peut entrainer des troubles de l’humeur et des dépressions. 

Bienfaits du zinc complément alimentaire

En plus de réguler l’apport de zinc dans l’organisme, la prise de cet oligo-élément sous forme de compléments alimentaires, atténue les symptômes du rhume. Par ailleurs, une prise régulière de zinc préviendrait la survenue de maladies cardio-vasculaires, mais également permet de renforcer le système immunitaire. Selon certaines études la consommation d’environ 30 mg de sulfate de zinc par jour permettrait de stabiliser le taux de glycémie.

Par ailleurs, la combinaison de compléments à base de zinc, de vitamine C et de bêta carotène permettrait de prévenir la dégénérescence de la rétine liée à l’âge. Aussi, la prise de zinc permet de traiter les poussées d’acné et booster la fertilité.

Posologie

Les compléments alimentaires à base de zinc se présentent généralement sous forme de comprimés, de gélules et d’ampoule buvables. Dans le cadre d’une cure, il est recommandé de consommer environ 100 mg de zinc par jour pour prévenir un rhume.  Pour booster le système immunitaire, réguler la glycémie ou dans le traitement d’affections cutanées, un apport de 30 mg par jour sera nécessaire. Il est recommandé de prendre les comprimés à base de zinc le matin à jeun afin d’optimiser son absorption par l’organisme.

Effets secondaires et contre-indications

A fortes doses, la consommation de zinc peut entrainer des troubles digestifs, des nausées et dans certains cas des vomissements.  Il n’est pas conseillé de prendre simultanément des compléments à base de fer et de zinc. En effet, le fer réduit l’absorption du zinc. Il est recommandé d’espacer de deux heures la prise d’antibiotique et la prise de complément à base de zinc.  En cas de doute, il est recommandé de prendre l’avis d’un médecin.