Faire du bon travail favorise le bien-être et l’estime de soi. Mais des conditions de travail défavorables peuvent nuire à votre humeur et causer des problèmes de santé. Les risques psychosociaux en entreprise constituent un danger pour la santé. Les plus connus sont le stress, l’épuisement professionnel et les atteintes à l’intégrité personnelle. Ils peuvent provenir du fait que le travail est mal organisé dans l’entreprise et/ou que le contexte social est inadéquat.

Qu’est-ce que les risques psycho-sociaux ?

Par risques psychosociaux, il faut entendre tous les facteurs environnementaux, organisationnels et sociaux qui peuvent exposer un employé au cours de son travail à un danger pouvant entraîner une blessure ou une maladie. L’exposition prolongée à ces dangers peut engendrer du stress, de l’épuisement professionnel et de la dépression. Elle cause aussi des troubles cardiovasculaires et musculo-squelettiques chez les employés. Elle a donc de graves répercussions sur les organisations.

Risques psychosociaux

Les risques psychosociaux sont régis par deux types de facteurs :

  • organisationnels : ils affectent la politique et la philosophie de l’entreprise, sa culture et les relations au travail.
  • des facteurs liés au travail : ils tiennent aux conditions d’emploi, à la conception du travail et à sa qualité

Les risques psychosociaux ont les caractéristiques suivantes :

  1. s’étendent dans le temps et dans l’espace;
  2. sont difficiles à mesurer ou à quantifier;
  3. sont liés à d’autres risques;
  4. Il y a peu de couverture légale;
  5. Il est difficile de développer une stratégie d’intervention.

Quels sont les principaux risques psychosociaux ?

Il est complexe de classer les risques psychosociaux, bien qu’il semble y avoir un consensus autour des points suivants :

  • le stress : c’est le plus global car c’est une réponse générale à tous les facteurs psychosociaux. Lorsque cette situation devient chronique, un burn-out professionnel survient. Des soins existent mais il faut pouvoir les connaître et savoir s’en servir.
  • la violence au travail : elle désigne la violence exercée à partir d’une position de pouvoir contre une personne ou un groupe dans un environnement lié au travail. En général, il existe deux types de violence : physique et psychologique : le harcèlement au travail et le harcèlement sexuel.
  • l’insécurité contractuelle : c’est une préoccupation constante dérivée de l’instabilité du travail et des conditions changeantes de celui-ci.
  • le conflit famille-travail : il se manifeste sous deux aspects : famille-travail et travail-famille.

Quelles peuvent être les conséquences des risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux nuisent à la santé des travailleurs. Ils provoquent du stress et des maladies cardiovasculaires. Ils sont aussi responsables de pathologies respiratoires, immunitaires, gastro-intestinales, dermatologiques, endocrinologiques, musculo-squelettiques et mentales à long terme.

Le stress au travail a tendance à se développer lentement. Il persiste dans le temps et génère une série de dommages chez le travailleur mais aussi dans son environnement. Le stress se caractérise par des niveaux élevés d’angoisse dus à un sentiment d’impuissance face aux situations quotidiennes sur le lieu de travail.

Le stress impacte le bien-être physique et émotionnel. Mais il joue également un rôle important dans la performance et l’efficacité au travail. Car une réponse au stress chronique au travail est l’épuisement professionnel. Or ce dernier finit par produire un manque de motivation chez le travailleur. Cette situation conduit alors à un état d’apathie et de frustration, une séparation de l’entreprise, ainsi qu’une diminution des performances et de la qualité du travail. Vous pouvez y remédier en faisant appel à des spécialistes avérés comme ceux de psycho-ergonomie.fr.