Les problèmes relatifs aux dents ne préviennent pas avant de se manifester. Parfois, ils doivent être pris en charge le plus rapidement possible. L’urgence dentaire s’impose dans des situations diverses caractérisées essentiellement par des douleurs, l’hémorragie,  l’inconfort, etc. En France, certains dentistes sont reconnus pour les interventions d’urgence afin de donner aux patients les soins nécessaires de façon impromptue. Lisez ici l’essentiel à savoir sur le sujet.

Ce qu’est une urgence dentaire

Une urgence dentaire est une situation dans laquelle un individu souffre atrocement d’un mal de dents. La douleur en ces circonstances est très vive et accompagnée parfois de fièvre et de gonflement de la gencive. Dans les cas les plus graves, une infection s’associe au mal de dent, ce qui rend extrêmement urgente la prise en soins afin d’éviter des conséquences très graves. Néanmoins, l’urgence dentaire n’implique pas toujours un danger imminent. Les professionnels de l’odontologie classent les urgences dentaires en deux catégories, à savoir : l’urgence douloureuse et l’urgence esthétique.

Comme vous pouvez l’imaginer, l’urgence est dite douloureuse lorsque la douleur est aiguë et ne peut être apaisée avec des antalgiques. L’urgence est esthétique quand la douleur est peu sévère alors qu’une dent s’est cassée ou s’est déchaussée, une couronne dentaire glisse, etc. Quel que soit le type d’urgence, l’intervention rapide d’un dentiste est capitale. N’hésitez pas à aller voir ce site qui permet de trouver des dentistes urgentistes dans plusieurs villes de France.

Des situations nécessitant une urgence dentaire

Dans leurs cabinets, les dentistes reçoivent des patients et font face à une diversité d’urgences dentaires. Voici quelques-unes des situations qui doivent être prises en charge urgemment.

La perte accidentelle de dent

La perte accidentelle de dent est une situation qui amène bien des personnes à consulter en urgence les dentistes. Pouvant survenir au cours d’un accident de la route, d’une chute, d’une collision…, cette perte peut induire une douleur intense ou non. Lorsque la dent n’est pas cassée, mais est plutôt arrachée entièrement, l’orthodontiste pour adulte peut la réimplanter.

dentiste

L’hémorragie dentaire

L’hémorragie dentaire est une situation délicate qui doit être prise en charge le plus tôt possible par les spécialistes. Elle survient parfois suite à l’extraction, la perte ou la cassure d’une dent. En cas d’hémorragie dentaire, veuillez éviter de faire des bains de bouche sinon vous risquez de détruire le caillot sanguin. Pour information, le caillot sanguin protège les terminaisons nerveuses et accélère la cicatrisation de la plaie.

La pulpite

La pulpite est le terme utilisé dans le jargon des dentistes pour désigner l’inflammation du nerf de la dent. Le mal se manifeste par une douleur très vive au chaud comme au froid. La douleur est également présente lorsque le sujet consomme un aliment sucré. En cas de pulpite, la mastication peut provoquer des douleurs et la migraine. Ce mal est à prendre en charge de toute urgence afin d’éviter l’apparition d’un abcès dentaire, très douloureux.

Le décrochement de la mâchoire

Le décrochement de la mâchoire est très rarement douloureux. Mais pour des raisons de confort et d’esthétique, cette situation nécessite une urgence dentaire. En réalité, le décrochement de la mâchoire rend difficile la fermeture des lèvres, l’élocution et même l’alimentation. Le sujet peut avoir du mal à contenir la bave dans la bouche.

D’autres situations comme la mobilité dentaire, le tassement alimentaire, les abcès dentaires, etc. méritent des urgences dentaires.

Le déroulement d’une urgence dentaire

Lorsqu’un dentiste reçoit un patient pour une urgence dentaire, il commence la prise en soins par un examen. Ainsi évalue-t-il le mode d’apparition, la fréquence et l’intensité de la douleur. Le professionnel localise ensuite la douleur ou la dent concernée. Avant d’indiquer tout traitement, il devra identifier l’origine de la douleur. Pour cela, il prend le temps de s’informer sur les antécédents médicaux du patient. Il cherchera donc à savoir si celui-ci souffre de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’insuffisances rénales, etc.

Le praticien prendra également en compte les médicaments que prend le patient, ses allergies… Face à certaines situations, le dentiste pourrait devoir recourir à la radiographie. Signalons qu’en cas d’urgence dentaire, le praticien ne pratique pas de traitement définitif comme l’extraction de dents. Le rôle du dentiste urgentiste est de trouver une solution précise au problème pour lequel il est consulté.