On parle de souffle systolique, lorsqu’un souffle cardiaque survient pendant la contraction du cœur ou systole. Explications. Le bruit anormal ou inhabituel détecté lors d’une auscultation cardiaque à l’aide d’un stéthoscope, est un souffle au cœur ou un souffle cardiaque. En effet, le sang circulant à l’intérieur des structures cardiaques bien spécifiques, génère des turbulences qui sont l’origine d’un bruit cardiaque bien particulier. Lorsque ce souffle ou ce son inhabituel survient au cours d’un cycle cardiaque, notamment durant la systole, lors de la contraction du cœur, il s’agit d’un souffle systolique. Il peut être fonctionnel ou organique.

Les caractéristiques du souffle systolique

Le cycle cardiaque est caractérisé par une phase de contraction au cours de laquelle le cœur se contracte et expulse le sang du ventricule gauche vers l’aorte ou du ventricule droit vers l’artère pulmonaire. Cette phase du cycle cardiaque est appelée la systole. Le premier bruit du cœur est perceptible au cours de cette phase (bruit systolique). Mais, lors de l’auscultation du cœur, un bruit inhabituel peut survenir pendant la systole, il s’agit alors d’un souffle systolique.  

souffle systolique
Le son ou ce bruit anormal qu’est le souffle systolique, est perçu par le médecin lorsqu’il écoute le cœur avec le stéthoscope.

Ainsi, un souffle systolique est un son ou un bruit inhabituel semblable à celui d’un souffle et survenant lors de la contraction du cœur (la systole).

De ce fait, le souffle systolique couvre toute la période de temps ou l’intervalle qui est compris entre le premier (B1) et le second bruit (B2) normal du cœur, correspondant à la période d’éjection du sang. Il est de faible intensité.

Les différents types de souffles systoliques

Les souffles systoliques sont caractérisés par une durée qui s’inscrit dans le cycle cardiaque. En fonction de la durée, il est possible de différencier le souffle : 

  • proto-systolique : il survient au début de la systole ;
  • holo-systolique : il débute dès le premier bruit du cœur et prend fin avant le second bruit du cœur ;
  • meso-holosystolique : il survient au milieu de la systole. Il débute après le premier bruit et prend fin avant le second bruit du cœur ;
  • télé-systolique : il occupe la fin de la systole.

Souffle systolique fonctionnel ou organique

Le souffle systolique peut être fonctionnel ou organique.

Le souffle systolique fonctionnel 

Le souffle systolique est dit fonctionnel lorsqu’il est non pathologique ou n’est pas lié pas à une pathologie cardiaque. Il résulte d’une augmentation du débit cardiaque, d’un écoulement sanguin normal ou d’une turbulence au niveau du flux sanguin, sans cardiopathie sous-jacente. Il n’y a pas de symptomatologie fonctionnelle. Aussi, l’ECG (l’électrocardiogramme) et la radio thoracique sont normaux. Également appelé souffle bénin ou innocent, il est fréquent chez les enfants et les adolescents. Il peut être lié à un afflux important de sang dans le cœur.

Le souffle systolique organique 

Le souffle systolique organique est lié à une cause anatomique, à une anatomie cardiaque anormale ou à des anomalies structurelles du cœur. Il peut être associé à : 

  • un rétrécissement (appelé sténose) du calibre de l’artère pulmonaire (rétrécissement pulmonaire) ou de l’aorte (rétrécissement aortique) ; 
  • une insuffisance mitrale : les valves ne se ferment pas correctement. Ainsi, ces valves ne peuvent pas empêcher complètement le sang de refluer du ventricule vers l’oreillette ;
  • une communication interventriculaire : c’est une malformation cardiaque caractérisée par une ou plusieurs ouvertures dans la paroi entre les cavités inférieures du cœur (les ventricules) ;
  • une communication interauriculaire : cette malformation cardiaque est caractérisée par une ouverture anormale dans les cavités supérieures du cœur (les oreillettes) ;
  • une myocardiopathie obstructive : cette pathologie est caractérisée par un épaississement anormal de la paroi du muscle cardiaque, provoquant un obstacle à l’éjection du sang ou bloquant le flux sanguin.