Les hémorroïdes définissent un gonflement des veines dans votre anus et le rectum inférieur, semblables aux varices. Les hémorroïdes peuvent se développer à l’intérieur du rectum (hémorroïdes internes) ou sous la peau autour de l’anus (hémorroïdes externes).

Près de trois adultes sur quatre auront des hémorroïdes ont eu, ou auront des hémorroïdes au court de leurs vie. Les hémorroïdes sont dues à un certain nombre de causes, mais souvent la cause est inconnue.

Heureusement, des solutions simples et efficaces existent pour traiter les hémorroïdes. Beaucoup de gens sont soulagés par exemple en changeant leurs habitudes de vie (alimentation, coussin d’assise, traitement léger).

Origine et symptômes des hémorroïdes

Les causes courantes de l’apparition d’hémorroïdes

Les veines autour de votre anus ont tendance à s’étirer sous pression et peuvent gonfler ou s’irriter. Les hémorroïdes peuvent se développer à partir d’une pression accrue dans le rectum en raison de :

  • Vous forcer pendant les selles
  • Assis pendant de longues périodes sur les toilettes
  • Vous souffrez de diarrhée chronique ou de constipation
  • Vous etes obèse ou en surpoids
  • Vous êtes enceinte (car le poids du bébé exerce une pression sur la région anale )
  • Vous avez des relations sexuelles anales
  • Vous avez un régime alimentaire pauvre en fibres

L’âge, facteur de risque naturel non négligeable

En vieillissant, le risque de développer des hémorroïdes augmente. En effet, les tissus qui soutiennent les veines de votre rectum et de votre anus peuvent s’affaiblir et s’étirer plus facilement naturellement.

Symptômes et types d’hémorroïdes

Les signes et symptômes des hémorroïdes dépendent généralement du type d’hémorroïde dont vous êtes atteints.

Lutter contre les hemorroides

Hémorroïdes externes

Il s’agit du type d’hémorroïdes présent sous la peau de votre anus. Les signes et symptômes peuvent inclure :

  • Démangeaisons ou irritation au niveau de la zone anale
  • Douleur ou inconfort lors de l’assise
  • Des gonflements plus ou moins important autour de votre anus
  • Des saignements et des irritations légères

Hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes se trouvent eux à l’intérieur du rectum. Vous ne pouvez généralement pas les voir ou les ressentir, et ils causent rarement de l’inconfort. Mais l’effort ou l’irritation lors du passage des selles peut provoquer :

  • Des saignements indolores lors des selles. Vous avez peut-être remarqué de petites quantités de sang rouge vif sur votre papier hygiénique ou lors de votre toilette.
  • Les hémorroïdes ayant poussé à travers l’ouverture anale peut à l’inverse entraînant douleur et irritation.

Thrombose hémorroïdaire

Si le sang s’accumule dans une hémorroïde externe et forme un caillot (thrombus), l’on parle alors de thrombose hémorroïdaire.

Bien qu’elle ne soit pas dangereux, une hémorroïdes peut être extrêmement douloureux et doit parfois être réduit et drainé.

Cette affection peut entraîner :

  • Des douleurs plus importantes en position assise
  • Des gonflements et un manque d’esthétisme
  • Une inflammation de la zone atteinte
  • Une bosse dure près de votre anus
hémorroïdes

Comment lutter contre les hémorroïdes

Se prévenir des hémorroïdes

La première solution à envisager pour vous prévenir des hémorroïdes est d’avoir un régime alimentaire sain afin que vos selles soient molles et qu’elles passent plus facilement. Pour prévenir les hémorroïdes et réduire les symptômes des hémorroïdes, suivez ces conseils :

Mangez des aliments riches en fibres (20 à 30 grammes par jour). Mangez plus de fruits, de légumes et d’oléagineux. Cela ramollit les selles et augmente leur « qualité », ce qui vous aidera à éviter les efforts musculaires de l’anus qui peuvent provoquer des hémorroïdes.

Des compléments alimentaires riches en fibres sont en vente libre. Ils vous aideront à diminuer symptômes hémorroïdaux et les saignements.

Buvez beaucoup d’eau. Buvez de six à huit verres d’eau et d’autres liquides (pas d’alcool) chaque jour pour vous aider à avoir des selles molles.

Ne vous forcez pas trop aux toilettes. Forcez et retenir votre respiration lorsque vous essayez de passer des selles crée une plus grande pression dans les veines anales

Allez aux toilettes dès que vous en ressentez l’envie. Si vous attendez trop avant d’aller aux toilettes et que l’envie disparaît, vos selles pourraient se dessécher et être plus difficiles à évacuer.

Evitez d’être assis trop longtemps, en particulier sur les toilettes, peut augmenter la pression sur les veines de l’anus.

Utilisez un coussin anti-hémorroïdes, en particulier si vous restez assis longtemps dans la même position. Les coussins anti-hémorroïdes sont des coussins spéciaux, dont la conception optimisée réduit la pression sur la zone anale et réduit l’apparition et l’aggravation des hémorroïdes.

Consultez un médecin

Si vous avez des saignements pendant les selles ou si vous avez des hémorroïdes qui ne disparaissent pas, même après avoir essayé de les soigner par vos propres moyens, parlez-en à votre médecin.

Les saignements rectaux ne sont pas toujours dus aux hémorroïdes. Ces saignements rectaux peuvent survenir à cause d’autres maladies, tels que le cancer colorectal et le cancer anal ou autre tumeur (l’adénocarcinome par exemple).

Da façon général, consultez votre médecin avant d’envisager tout traitement médicamenteux ou automédications.

Sachez néanmoins qu’en cas de douleurs, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont très utiles.

Complications

Les complications des hémorroïdes sont en générale très rares mais néanmoins possibles.

L’on distingue :

Rarement, une perte de sang chronique due aux hémorroïdes peut provoquer une anémie (réduction des globules rouges sains pour transporter l’oxygène vers vos cellules).

Si l’approvisionnement en sang d’un hémorroïde interne est interrompu, cela peut provoquer une douleur extrême.

Parfois, un caillot peut se former dans une hémorroïde (hémorroïde thrombosée).