Depuis une vingtaine d’années, le remboursement des dépenses de santé par l’Assurance maladie et les mutuelles ne cesse d’être revue par les gouvernements successifs. Lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis la réforme 100% santé, qui prévoit le remboursement intégral des soins optiques, dentaires et auditifs. S’adressant à tous les Français souscrits à une mutuelle santé, cette réforme ultime va s’appliquer de manière progressive avant d’atteindre le reste à charge zéro promis, en 2021.

100% Santé : comment ça marche ?

Comme promis par Macron, le but final de la réforme 100% santé (ou reste à charge zéro) est justement d’atteindre le reste à charge zéro (ou RAC 0). Pour rappel, le reste à charge est la somme qu’il reste à payer après que la Sécurité sociale et la mutuelle ont effectué leurs remboursements. Cependant, l’adoption de la réforme 100% Santé nécessite l’implication de tous les acteurs de la santé pour être effective :

  • les distributeurs et les professionnels de santé doivent proposer un catalogue de produits qui correspondent à l’offre 100% Santé ;
  • la proposition de nouvelles nomenclatures au sein de la Sécurité sociale pour différencier les produits et prestations qui relèvent de l’offre 100% Santé ;
  • la prise en charge totale du RAC par les complémentaires santé.

Comme le précise RTL sur le RAC 0, la réforme 100% Santé vise ainsi à donner accès aux assurés des soins et équipements sans reste à charge. Les assurés doivent cependant avoir la liberté d’opter pour d’autres prestations à prix modérés, remboursées dans les conditions prévues par leur contrat de mutuelle.

Pourquoi la réforme du 100% Santé ?

La mise en place de la réforme 100% Santé permet aux assurés de couvrir les dépenses les plus importantes, sachant que les foyers les plus modestes ne peuvent parfois pas assumer ces charges. Parmi les postes de dépenses santé les plus importantes, on estime que le reste à charge moyen pour les soins d’audition est de 850 euros. De leur côté, les soins d’optique génèrent un reste à charge de 22% pour les Français, et les soins dentaires génère 28% de RAC. Voilà pourquoi la réforme 100% Santé se concentrera sur l’optique et une partie du dentaire au 1er janvier 2020, puis sur l’audition et l’autre partie du dentaire au 1er janvier 2021.

Réforme des mutuelles de santé

Une assurance santé est toujours indispensable

Selon une étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) en 2019, 5% de la population française ne dispose aujourd’hui d’aucune couverture complémentaire santé, et ce en dépit des nouveaux contrats d’entreprise et dispositifs largement accessibles aux foyers à revenus modestes.

Or, le succès de la réforme 100% Santé repose sur les assurances complémentaires santé. Ainsi, la réforme s’adresse uniquement aux personnes qui ont souscrit une complémentaire santé. Elle ne change rien à la situation des personnes n’ayant pas de complémentaire santé. Or, nous savons bien que ce sont ces dernières qui ont le plus souvent tendance à renoncer à des soins, faut de budget.

Pour aller plus loin sur le sujet, pensez à consulter des sites spécialisés comme Mutuelle.fr par exemple.