Lorsqu’on parle d’incontinence urinaire, on a tendance à tout de suite penser aux femmes. Mais contrairement à ce que l’on peut penser, il ne s’agit pas d’une maladie uniquement féminine. Certes, l’incontinence est assez rare chez les hommes, mais elle existe belle et bien ! Levons le voile sur ce sujet, considéré à tort, comme tabou. 

Incontinence urinaire : de quoi il s’agit ? 

L’incontinence urinaire est une maladie qui fait qu’une personne urine de manière involontaire et qu’elle a du mal à se retenir. Chez les femmes, l’incontinence urinaire est caractérisée par des fuites  urinaires involontaires. Chez l’homme, elle est souvent accompagnée par des symptômes à l’écoulement d’urines : 

  • Un jet minime 
  • Une grande difficulté à initier la miction 
  • Un effort de poussée nécessaire au moment de la miction 
  • Une envie d’uriner durant la nuit 

Les différents types d’incontinence urinaire 

Il existe 5 types d’incontinence urinaire : 

Incontinence urinaire de stress 

Ce premier type se caractérise par une fuite involontaire d’urine lorsque la pression abdominale est élevée. Cette situation se présente généralement suite à un éternuement ou une toux. 

Incontinence urinaire d’urgence 

Cet autre type est caractérisé d’un besoin urgent d’uriner qui ne peut être contrôlé. Sa principale cause est une forte activité au niveau des muscles de la vessie. 

Incontinence mixte 

Rassemble les deux premiers types :

Incontinence par regorgement 

Il s’agit de pertes urinaires goutte à goutte. Elle est souvent causée par une rétention urinaire secondaire suite à des problèmes au niveau de la prostate. 

Incontinence fonctionnelle 

L’incontinence fonctionnelle est causée par un déficit psychomoteur. 

Sanitaires

Les chiffres sur l’incontinence urinaire 

Si l’incontinence urinaire est, déjà, un sujet tabou chez les femmes, elle l’est encore plus chez les hommes. Ainsi, s’il existe plusieurs chiffres traitant de la proportion de cette maladie chez les hommes, le résultat souffre d’une certaine sous-estimation. Tout ce dont on peut être certain c’est que l’incontinence urinaire augmente avec l’âge. Une étude réalisée par BJU International faite sur 8000 personnes montre que : 

  • 10.6 hommes et 15.5 femmes 40 à 49 souffrent d’incontinence 
  • 19.0 hommes et 18.2 femmes 50 à 59 ans souffrent d’incontinence 
  • 30.5 hommes et 23.8 femmes de 60 à 69 ans souffrent d’incontinence 
  • 40.4 hommes et 28.7 femmes de 70 à 79 ans souffrent d’incontinence 

Comment vivre avec une incontinence urinaire ? 

L’incontinence urinaire affecte la vie quotidienne des personnes qui en souffrent. D’ailleurs, plus de la moitié des personnes qui en souffrent, homme ou femme, n’osent pas consulter un médecin. Heureusement, il existe quelques techniques qui permettent de réduire l’impact au quotidien. Il faut, néanmoins, prendre les situations au cas par cas. Dans tous les cas, voici quelques conseils à appliquer pour une meilleure condition de vie : 

  • Eviter de boire trop d’eau le soir 
  • Mettre des protections anatomiques Hartmann Molicare Pad 4 gouttes
  • Bien répartir sa ration d’eau dans la journée 
  • Réduire la consommation d’alcool, de café et de tabac
  • Pratiquer des activités physiques douces