Un piercing au mamelon est un type de piercing assez douloureux qui peut entraîner des complications désagréables. Le plus important est de faire percer le mamelon par un perceur professionnel et de bien soigner la plaie qui cicatrise jusqu’à 6 mois. Dans les lignes qui suivent, nous nous intéresserons à la douleur au piercing téton.

Le piercing au téton fait-il mal ?

Malheureusement, percer le mamelon est une procédure douloureuse. Bien sûr, tout dépend de la sensibilité de chacun à la douleur, mais le piercing au mamelon est considéré comme l’un des types de piercing les plus douloureux. La sensibilité et la douleur peuvent persister plusieurs jours après le perçage.

Si vous avez peur de la douleur, vous pouvez effectuer la procédure sous anesthésie. Selon le type d’anesthésie, la procédure sera complètement indolore ou vous ressentirez une légère douleur. En dehors de la douleur postopératoire, le téton peut devenir douloureux à la suite de certaines complications.

Quelles sont les causes d’une douleur au piercing téton ?

Saignement

La peau de votre mamelon étant fine, il est très fréquent que des saignements surviennent durant les premiers jours. Rincez et séchez la zone du piercing afin d’essuyer le sang et maintenir la zone très propre. Consultez votre perceur si le saignement persiste après les premières semaines sans cause apparente.

Gonflement

Le gonflement est à peu près évident avec presque tous les piercings. C’est pourquoi de nombreux perceurs recommanderont de ne pas porter de soutien-gorge afin de permettre au tissu de votre mamelon de gonfler sans aucune obstruction. Consultez votre perceur si le gonflement est particulièrement visible ou douloureux. Un gonflement incontrôlé peut en fait provoquer la mort de vos tissus et augmenter vos risques d’infection.

Menstruations

Les femmes peuvent ressentir une sensibilité supplémentaire autour du mamelon pendant la menstruation, en particulier au cours des premiers mois suivant le piercing. L’inconfort a tendance à s’atténuer au fur et à mesure que vous portez le piercing. L’utilisation d’une compresse froide et la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent aider à réduire votre inconfort.

Infection

Les bactéries peuvent s’accumuler autour de la zone percée et infecter les tissus, provoquant des douleurs, un gonflement et du pus. Les infections non traitées peuvent endommager ou détruire de façon permanente le tissu de votre mamelon et se propager à d’autres parties de votre corps. Les mamelons sont des tissus sensibles et reliés aux canaux galactophores.

Les traitements et solutions d’une douleur au piercing téton

Voici quelques remèdes qui pourraient aider à rendre votre piercing aux tétons moins douloureux :

Réduisez votre niveau de stress

Être détendu pour votre rendez-vous est la clé. Plus facile à dire qu’à faire, nous le savons, mais être stressé diminue votre tolérance à la douleur. Avant votre rendez-vous, faites quelque chose de relaxant, comme le yoga, dont il a été démontré qu’il réduit le stress et augmente la tolérance à la douleur.

Utilisez l’imagerie mentale

Cela semble ringard, mais se remémorer des évènements heureux avant et pendant votre piercing peut vous aider à vous détendre et à gérer la douleur. Imaginez-vous allongé sur une plage ou assis entouré de chiots doux, ou tout ce qui vous fait vous sentir bien. Essayez simplement d’être aussi détaillé que possible lorsque vous l’imaginez.

Dormez suffisamment

Des recherches ont établi un lien entre la privation de sommeil et une sensibilité accrue à la douleur. Essayez d’avoir une bonne nuit de sommeil tous les soirs avant votre rendez-vous.

Ne buvez pas pour éviter ou atténuer une douleur au piercing téton

Boire avant un piercing est contre-productif. Non seulement il n’est pas légal pour quelqu’un de percer une personne ivre, mais boire avant peut également vous rendre plus sensible (physiquement et émotionnellement).

Faites-vous percer après vos règles

De nombreuses personnes ont également des seins sensibles juste avant le début de leurs règles. Programmer votre piercing au téton pendant quelques jours après vos règles pourrait le rendre moins douloureux.

Prenez des analgésiques

Même si vous prenez toutes les précautions nécessaires, il y aura de la douleur. Un analgésique en vente libre, comme l’ibuprofène (Advil) ou l’acétaminophène (Tylenol) est la voie à suivre.

Appliquez un sac de glace

L’application d’un sac de glace ou d’une compresse froide sur la zone peut également être apaisante. Faites juste attention à ne pas appuyer trop fort.

Nettoyez le piercing avec de l’eau salée

L’utilisation d’eau salée pour garder le piercing propre peut également être apaisante et aider à minimiser la douleur et le risque d’infection. Pour ce faire, dissolvez ¼ de cuillère à café de sel de mer dans 8 onces d’eau tiède et rincez la zone.

piercing teton douleur

Douleur au piercing téton : qu’est-ce que cela signifie ?

Les tétons sont une partie plutôt sensible et fragile du corps. Une douleur légère après le piercing au téton est tout à fait normale. Mais une douleur intense peut signifier que le piercing n’a pas été correctement exécuté et que des parties vitales du téton ont été touchées. Vous devez donc être attentive à la douleur piercin téton et aller chez le médecin en cas de persistance de la douleur. L’infection du mamelon, qui la cause la plus commune de douleur au téton après un piercing n’est pas une chose qu’il faut prendre à la légère.

Faut-il consulter pour une douleur au piercing téton ?

Votre perceur devrait être en mesure de vous donner un aperçu de tout symptôme qui survient, mais il est toujours sage de contacter votre fournisseur de soins de santé pour tout événement inhabituel.

Selon l’Association des perceurs professionnels, vous devriez consulter un médecin immédiatement si vous ressentez l’un des symptômes suivants :

  • douleur intense, gonflement ou rougeur;
  • beaucoup de pertes vertes, jaunes ou grises;
  • décharge épaisse ou malodorante;
  • traînées rouges provenant du site de perçage;
  • fièvre;
  • frissons;
  • nausées ou vomissements;
  • vertiges;
  • désorientation.