Selon les chiffres du Syndicat national des professionnels infirmiers, la France comptait en 2016 près de 638 248 infirmiers, dont 109 925 exerçaient en libéral. Alors qu’en Allemagne, on recense 13 infirmiers pour 1 000 habitants, l’Hexagone ne compte que 9,1 infirmiers pour 1 000 habitants. Le recrutement de nouvelles infirmières compte donc naturellement parmi les priorités de l’État. C’est la raison pour laquelle le nombre d’admissions aux IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers) ne cesse d’augmenter. Alors, comment devenir infirmière libérale ? Zoom sur les études pour accéder à la profession.

Le métier d’infirmière libérale

La profession d’infirmière libérale est une branche liée en quelque sorte au métier d’infirmière. Même si la profession ne dépend d’aucune entreprise ni de l’État, l’accès à ce métier nécessite d’abord de passer le concours d’infirmière pour ensuite suivre la formation dans un IFSI agréé. L’institut de formation vous communiquera alors le dossier d’inscription ainsi que toutes les démarches nécessaires au passage du concours. Il vous guidera à travers tous les préparatifs éventuels pour vous exercer au métier, ainsi que les différentes aides pour le financement de vos études.

Le métier d’infirmière libérale est un métier délicat qui consiste à subir des épreuves aussi bien physiques que psychologiques. Outre sa principale tâche qui est de soigner, l’infirmière libérale doit prendre soin de ses patients. Voilà pourquoi le métier requiert un sens pointu de l’organisation ainsi que de la patience.

Le concours d’accès à la formation d’infirmière

Le secteur de la médecine propose différentes voies de formation pour tous les niveaux. Ainsi, sans avoir le bac, il est possible d’accéder à l’un des métiers du secteur médical, dont le domaine paramédical. Cependant, pour compter parmi les élues, il faudra passer un concours et suivre une formation professionnelle qui vous permettra d’exercer en tant qu’infirmière libérale.

Le concours d’accès aux IFSI consiste à passer 2 épreuves distinctes :

  • L’épreuve d’admissibilité qui contient une étude de texte de culture générale, ponctuée de tests d’aptitude.
  • L’épreuve d’admission orale qui nécessite également un entretien avec un jury. Cette série de tests permettra au jury d’évaluer votre motivation.
Infirmière

Outre les IFSI eux-mêmes, plusieurs sites web proposent des cours préparatifs à distance, comme le CNED ou Mediformation. Une fois votre concours passé avec brio, vous suivrez une formation professionnelle de 3 ans dans un IFSI afin de décrocher votre badge d’infirmière libérale. Et pourquoi ne pas acheter à ce moment-là votre première blouse blanche, que vous devrez porter tout au long de vos stages et de vos cours pratiques.

La formation dans un IFSI

Tout au long de votre formation dans l’institut, vous alternerez entre cours théoriques et cours pratiques. Attention, le parcours sera long d’autant qu’il sera parsemé d’embûches : 1 800 heures de formation consacrées aux cours théoriques, au cours desquels vous vous formerez aux fondements de la psychologie, de la pharmacologie, des différentes thérapies voire de l’anthropologie. Une fois vos premiers cours théoriques passés, vous devez effectuer des stages en hôpitaux pendant 2 100 heures de cours pratiques. Pendant cette période, vous allez effectuer des travaux dirigés en groupe et des travaux individuels, pour un total de 1 200 heures.