La lumière bleue est de plus en plus présente dans notre vie quotidienne. Dès le plus jeune âge, nous sommes exposés continuellement aux écrans des ordinateurs, des smartphones, des tablettes, etc. Mais est-ce que cette exposition est réellement sans risque ? Que pouvez-vous faire pour éviter les dangers provoqués par la lumière bleue ? 

Qu’est-ce que la lumière bleue ?  

Selon une définition commune : « la lumière bleue est une partie du spectre de la lumière qui est composé de particules électromagnétiques se déplaçant par ondes ». Présente continuellement dans notre quotidien et notre environnement, la lumière bleue peut être de sources naturelles (venant du soleil par exemple) ou de sources artificielles (venant des écrans d’ordinateur, des smartphones et autres appareils disposant d’un périphérique lumineux). L’ensemble de la lumière visible par nos yeux est composé de plusieurs bandes de couleurs de longueurs d’onde différentes.  La bande où se situe la lumière bleue se compose, quant à elle, de plusieurs niveaux de bleu (d’où son nom) : bleu turquoise jusqu’au bleu-violet. Malheureusement, l’exposition à cette lumière peut être très dangereuse pour l’œil humain. 

Quels sont les dangers de la lumière bleue ? 

Plusieurs études portent sur les effets de la lumière bleue sur l’homme. Les résultats sont alors équivoques : l’exposition prolongée à la lumière bleue peut avoir des effets néfastes sur les yeux et sur la santé de manière générale. Et pour cause, l’intensité de la lumière bleue est grandement plus élevée que la lumière bleu turquoise. Résultat : sur le long terme, la lumière bleue peut causer des dommages importants au niveau des yeux. 

Les études prouvent aussi que la lumière bleue entraine le vieillissement prématuré de la rétine. Une situation qui peut être encore plus grave chez les personnes qui ont subi une opération de la cataracte ou du cristallin.  Il va sans dire que cette source lumineuse est également la principale source de la fatigue oculaire. Mais avec le temps, cette fatigue peut entraîner des picotements et des larmoiements des yeux. 

Lumière bleue, danger ?

Mais ce ne sont pas seulement les yeux qui sont touchés par cette situation. Et pour cause, la lumière bleue joue aussi un rôle important dans la régulation des hormones et de l’horloge biologique. Vous remarquerez que le soir, la luminosité naturelle et la transition vers des couleurs plus chaudes poussent le cerveau à entrer dans une phase d’endormissement. Le fait d’utiliser des appareils électroniques à des heures tardives peuvent alors participer à la baisse de la sécrétion de mélatonine, qui est l’hormone du sommeil. Vous trouverez de plus amples informations sur les dangers de cette lumière, on consultant ce site traitant la lumière bleue

Comment s’en protéger ? 

Le premier moyen pour mieux faire face aux effets néfastes de la lumière bleue est de diminuer le temps que vous passez devant les écrans et les sources de lumière artificielle. Il est également de mise d’installer des logiciels qui permettent de régler la luminosité de l’écran et sa composition, pendant les différents moments de la journée. Toutefois, ces solutions ne sont pas suffisantes. Aujourd’hui, le port de lunettes anti-lumière bleue se révèle comme étant une solution efficace et recommandée.