La mutuelle prend en charge les soins qui ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

Aussi, la souscription à une mutuelle ou à une complémentaire santé est-elle fortement recommandée.

En cas de problème nécessitant des soins onéreux, la mutuelle peut en effet se révéler très précieuse.

Voici tout ce que vous devez savoir pour comprendre le système d’adhésion à des mutuelles ou des complémentaires santé.

Le principe d’une mutuelle

Une mutuelle permet de rembourser ce que l’on appelle le « reste à charge », c’est-à-dire la partie des honoraires ou des médicaments qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

Ce reste à charge peut se révéler particulièrement important par exemple pour les soins dentaires ou les médecines douces.

L’adhésion à une mutuelle santé est donc nécessaire.

Les entreprises ont l’obligation légale de souscrire à une mutuelle pour le compte de leurs salariés. L’employeur doit cotiser au moins à hauteur de 50%.

De leur côté, les salariés ne peuvent pas refuser de souscrire à la mutuelle d’entreprise, sauf quelques cas particuliers.

  • S’il est déjà adhérent à une mutuelle concurrente au moment de son embauche
  • S’il cotise déjà en tant qu’ayant droit à la mutuelle de son conjoint
  • Si le montant de la cotisation mensuelle représente plus de 10% de son salaire. Cela peut être le cas par exemple pour les contrats en alternance, ou pour les contrats à temps partiel.

Mutuelle d’entreprise : sélectionner la bonne formule

Si vous êtes salarié d’une entreprise, la démarche à effectuer est donc très simple : votre employeur vous remettra tous les documents nécessaires.

Vous devrez tout simplement choisir la formule qui vous convient le mieux.

Pour cela, gardez en tête que le pourcentage indiqué représente la partie du « reste à charge » couverte par la mutuelle.

Ainsi, si vous constatez que vous êtes couvert à 100% par votre mutuelle, cela signifie que le tarif conventionnel est intégralement pris en charge. Si la formule indique une prise en charge à 200%, cela signifie que la mutuelle prend en charge les dépassements d’honoraires dans la limite d’un certain plafond.

Une fois votre formule sélectionnée, vous pourrez remettre les documents nécessaires à votre service ressources humaines.

Notez également que si vous êtes licencié de votre entreprise, vous avez encore la possibilité de bénéficier pendant six mois de la portabilité de votre mutuelle, c’est-à-dire de continuer à adhérer à votre mutuelle d’entreprise.

Médicament

Adhérer à une mutuelle si vous n’êtes pas salarié

Si vous n’êtes pas salarié d’une entreprise, il vous faudra faire vous-même votre choix de mutuelle. En fonction de votre état de santé, de votre situation familiale … faites votre choix en connaissance de cause.

A vous de voir quelles sont les structures qui peuvent le mieux vous accompagner en fonction de vos besoins.

Une fois votre choix effectué, n’hésitez pas à utiliser des leviers de négociation : ainsi, si vous adhérez à une mutuelle qui, comme la Maaf, est également une compagnie d’assurance, n’hésitez pas à proposer d’adhérer à un package de services et de demander une offre groupée.