L’activité physique est un élément de routine agréable pour de nombreuses personnes, sans parler des nombreux autres avantages pour la santé. Mais qui n’a jamais pris de vacances pendant un petit moment ? Après une longue pause, le fonctionnement du corps finit naturellement par changer. Quelle que soit l’intensité de l’entraînement pratiqué, une nouvelle période d’adaptation est nécessaire afin d’atteindre les résultats précédents. Si ce temps n’est pas respecté correctement, des blessures peuvent survenir. Donc, avant de recommencer, vous devez suivre quelques règles et précautions importantes.

Consulter un médecin

Quel que soit l’objectif, avant de se lancer ou de recommencer, la première étape est de faire un bilan de santé préventif. Avec une évaluation médicale, il est possible de connaître le niveau de conditionnement physique et, à partir de cette information, de rechercher l’activité la plus appropriée. Le suivi d’un spécialiste du sport est recommandé pour orienter l’intensité, le repos et l’alimentation afin d’assurer la sécurité.

Etirez-vous et mettez quelques protections

Les étirements sont essentiels pour prévenir les blessures et maximiser les performances. Après de longues périodes d’inactivité, les muscles se rétractent. S’étirer 10 à 15 minutes avant et après l’entraînement est un excellent moyen de décontracter ses muscles. Prévoyez des protections suivant le type de sport pratiqué. Par exemple, si vous faites du vélo, protégez vos genoux avec des genouillères. Vous en trouverez toute une sélection sur sport-orthese.com.

Toujours s’échauffer

L’échauffement soulage le stress sur les articulations et les tendons, permettant une meilleure amplitude de mouvement. Il favorise également la dilatation des vaisseaux sanguins, contribuant au bon apport d’oxygène aux muscles. L’augmentation du flux sanguin augmente également la température des muscles, ce qui optimise leur flexibilité et leur efficacité de mouvement.

N’oubliez pas de refroidir votre corps après votre entraînement. Vous pouvez le faire avec des exercices de moindre intensité, comme un jogging léger ou des étirements. En plus de favoriser une sensation de bien-être, le refroidissement du corps permet d’éviter les douleurs et les crampes.

Allez-y doucement

La restauration des exercices prévient progressivement les blessures de divers types. La recommandation, selon les physiologistes est de réduire le poids, de faire des exercices plus courts ou de courir sur une distance plus courte. Quelle que soit la durée de votre absence, que ce soit une semaine ou un mois, la meilleure stratégie est de vous entraîner progressivement. De cette façon, les résultats sont meilleurs et plus efficaces.

Prenez soin de votre régime

Un apport calorique adéquat est essentiel pour réparer et alimenter vos muscles. Faire de l’exercice sans manger ou ne pas bien manger sont les principaux facteurs qui entravent l’obtention de résultats et entraînent des blessures. Faire un plan nutritionnel est important pour garantir des performances encore meilleures à l’entraînement. Certains aliments sont capables d’accélérer le processus de récupération du métabolisme.

Reposez-vous suffisamment

Aussi important qu’un bon entraînement est la période de repos. Un laps de temps doit être respecté pour qu’un nouvel entraînement puisse être démarré. Les bénéfices de l’entraînement ne se manifestent pas lors de son achèvement, mais à la fin de celui-ci. Notre corps s’adapte aux stimuli de l’entraînement pendant la période de récupération. Si les muscles sont partiellement récupérés après l’entraînement précédent, il y aura des dommages et une régression.

Respectez vos limites

Inutile de vouloir courir à la même vitesse ou suivre le même entraînement que votre ami qui s’entraîne depuis des années. Chaque corps est unique et a besoin de recevoir une charge d’exercices appropriée, sans dépasser ses limites, pour évoluer.