Le tendon d’Achille est le plus gros tendon du corps. C’est une bande de tissu fibreux qui relie les muscles de votre mollet à votre talon. La force et la flexibilité de ce tendon sont importantes pour sauter, courir et marcher. Votre tendon d’Achille résiste à beaucoup de stress et de pression lors des activités quotidiennes, ainsi que lors des jeux sportifs et récréatifs. Cet article vous aidera à comprendre ce qui cause la douleur au tendon d’Achille et quand consulter un professionnel de la santé à ce sujet. Il explique comment la maladie est diagnostiquée et certaines options de traitement possibles.

Quelles sont les causes d’une douleur au tendon d’Achille ?

3 principales pathologies peuvent causer des douleurs au tendon d’Achille. Ce sont :

  • Tendinite d’Achille;
  • Tendinose d’Achille;
  • Rupture du tendon d’Achille.
douleur tendon d'Achille

Tendinite d’Achille

La tendinite d’Achille survient le plus souvent chez les personnes qui font un effort physique excessif de manière soudaine et sans préparation préalable, ou chez les personnes obèses qui mènent une vie sédentaire. En revanche, chez les personnes pratiquant des sports amateurs ou de compétition, l’inflammation du tendon d’Achille peut être associée à une accumulation importante de microtraumatismes en peu de temps.

Le groupe à risque comprend les athlètes qui courent sur un terrain vallonné. Le tendon d’Achille peut être lésé lorsqu’il y a un grand nombre d’ascensions et de descentes. La tendinite d’Achille peut également être causée par le port de chaussures dont la semelle est trop rigide et le contrefort trop souple, ce qui ne permet pas une bonne stabilisation du talon.

Tendinose d’Achille

La tendinose d’Achille est une affection dans laquelle le tendon d’Achille dégénère et s’enflamme. Si vous avez une tendinose d’Achille, votre tendon peut gonfler et devenir douloureux. Cette condition est courante chez les athlètes, les coureurs et les personnes qui ont des mollets serrés.

La tendinose d’Achille peut survenir au milieu du tendon ou au point où le tendon se connecte à l’os du talon. La tendinose d’Achille est un problème chronique. Les patients peuvent avoir des difficultés à monter les escaliers ou à courir. Les patients peuvent également ressentir des douleurs après s’être assis pendant de longues périodes ou après avoir dormi.

Rupture du tendon d’Achille

Comme pour tout muscle ou tendon du corps, le tendon d’Achille peut se rompre s’il est soumis à beaucoup de force ou de tension. Cela peut se produire dans les activités qui nécessitent une forte poussée du pied, comme par exemple, le football, la course, le basket-ball, la plongée et le tennis.

Les symptômes d’une rupture du tendon d’Achille comprennent :

  • Une sensation caractéristique d’un coup de pied au mollet;
  • Une sensation de frottement au niveau du tendon ou un clic audible;
  • Un hématome;
  • Une douleur intense et soudaine;
  • Un gonflement augmentant rapidement dans la région du tendon;
  • Une chaleur accrue;
  • Une boiterie.
  • L’incapacité de se tenir sur la pointe des pieds

Les traitements d’une douleur au tendon d’Achille

Plusieurs thérapies peuvent aider à soulager la douleur au tendon d’Achille. En voici plusieurs.

Physiothérapie

En physiothérapie, des moyens d’électrothérapie tels que les ultrasons, le laser, l’infrarouge et la galvanisation peuvent être utilisés. Les exercices d’étirement du mollet, les massages locaux et les exercices de renforcement sont d’une grande aide pour guérir l’inflammation du tendon d’Achille.

Repos

La première étape pour réduire la douleur est de diminuer ou même d’arrêter les activités qui aggravent la douleur. Si vous pratiquez régulièrement des exercices à fort impact avec le sol, vous devez arrêter ou restreindre l’activité physique. Alternativement, vous pouvez passer à des activités à faible impact qui exerceront moins de pression sur votre tendon d’Achille.

Glace

L’application de glace sur la zone la plus douloureuse du tendon d’Achille est très utile pour réduire l’inflammation et soulager la douleur. Vous pouvez appliquer de la glace pendant 15 minutes d’affilée. La glace est un produit naturel que vous pouvez facilement fabriquer chez vous. Cependant, n’appliquez jamais de glace directement sur la peau, sinon cela pourrait provoquer des brûlures.

Médicaments anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’ibuprofène ou le naproxène réduisent la douleur et l’enflure. Ces médicaments sont, en règle générale, prescrits sous forme de pilules ou sous forme topique. Cependant, ces médicaments ne permettent pas de réduire l’épaississement du tendon dégénéré. Ce traitement médicamenteux pouvant avoir des effets indésirables, le patient doit toujours prendre le médicament conformément à la prescription du médecin.

Douleur au tendon d’Achille : qu’est-ce que cela signifie ?

La douleur au talon d’Achille nécessite une attention immédiate. Si les blessures dans cette région sont de plus en plus fréquentes en raison des habitudes des gens, la prévention est également possible, en suivant des protocoles appropriés lors des activités physiques.

Surtout pour ceux qui pratiquent des activités physiques intenses, il est important de ne pas surcharger ou stresser la région du tendon d’Achille avec une augmentation importante et soudaine de l’entraînement.

Un échauffement correct avant l’exercice et l’utilisation de chaussures appropriées peuvent aider à exclure la possibilité de blessures.

Faut-il consulter ?

En présence de signes et de symptômes indiquant une douleur au tendon d’Achille, il importe de consulté un orthopédiste. Ce spécialiste pourra poser le bon diagnostic et prescrire le traitement le plus approprié. Ce qui peut impliquer l’utilisation de médicaments, d’onguents anti-inflammatoires et exercices d’étirements.