On estime aujourd’hui que le nombre de personnes utilisant les technologies de santé à domicile dans le monde passera de 14,3 millions à 78,5 millions en 2020. Cette demande est constituée essentiellement des marchés européen et nord-américain (68 milliards de dollars par an), à laquelle les fabricants s’empressent de répondre depuis quelques années. Que ce soit une tige intelligente pour le soulagement de la douleur ou un dispositif médical de contrôle des signes vitaux, les appareils médicaux à domicile se démocratisent pour vous aider à rester en forme et à vous encourager à adopter des habitudes plus saines.

Si certains vous permettent de soigner des troubles chroniques, d’autres, en revanche, utilisent les technologies pour fournir des soins de pointe au cœur des foyers des patients. Il n’a donc pas fallu attendre des années pour voir arriver les moniteurs connectés, les applications mobiles de santé et les autres dispositifs de télémédecine.

L’histoire des appareils médicaux à domicile

Historiquement, les professionnels de santé distinguaient deux principaux types d’appareils médicaux : les équipements médicaux durables et les fournitures médicales jetables. Ces deux catégories de matériels sont utilisées à domicile pour répondre facilement aux besoins essentiels et aux soins médicaux des personnes âgées ou à mobilité réduite. Comme son nom l’indique, un matériel médical durable est conçu pour une utilisation à long terme. Cette catégorie comprend une variété d’équipements tels que des lits d’hôpitaux, des déambulateurs, des matériels d’aide à la mobilité (barres murales, fauteuils roulants), des prothèses ou encore des orthèses, des tapis de sécurité… Les fournitures médicales jetables, quant à elle, sont à usage unique : bandelettes de test de glycémie, produits pour incontinence, bandages, gants de protection…

Petit cours d'histoire médicale
Petit cours d’histoire médicale

Avant d’aller plus loin, notez que certains sites se sont spécialisés dans ce type d’appareils médicaux. C’est notamment le cas du site medic-appareil.fr, un des plus réputés sur le sujet.

Les différents types d’appareils de soins à domicile

Les types les plus courants de matériel médical, que l’on retrouve aujourd’hui dans presque tous les foyers, sont utilisés pour délivrer des médicaments ou les premiers soins. L’équipement d’administration de médicaments courant comprend les gobelets de dosage, servant à la mesure de la quantité de médicaments sous forme liquide, tels que les médicaments contre la toux. De son côté, l’équipement de premiers secours comprend les thermomètres (oral, rectal, intra-auriculaire et frontal), les bandages, les bandelettes, les coussins chauffants et les kits contre les morsures d’animaux.

Les autres familles dispositifs médicaux couramment utilisés à domicile sont les technologies d’assistance et les équipements médicaux durables. Comme nous l’avons vu, les technologies d’assistance sont le plus souvent des dispositifs d’aide à la mobilité (fauteuils roulants, cannes, béquilles et barres) ou des dispositifs d’aide sensorielle (lunettes, aides auditives). D’autres technologies d’assistance courantes sont constituées de dispositifs prothétiques (bras ou jambes artificiels) ou d’orthèses (jambières, inserts de chaussure). Enfin, l’équipement médical durable comprend des dispositifs environnementaux, tels que des lits spécialisés, du matériel de levage et de transfert de personnes et des matériels d’aide à la toilette.

Plus récemment, certains dispositifs médicaux ont été conçus comme des produits de consommation afin de permettre aux patients de gérer leurs propres soins de santé de façon plus pratique et autonome (et, bien sûr, à moindre coût). Par exemple, sur le marché se trouve toute une myriade de kits de test sanguin et urinaire permettant de diagnostiquer des produits chimiques et pathologies aussi divers que les drogues illicites, le cholestérol ou la grossesse. Différents types de moniteurs et de compteurs existent également pour mesurer les indicateurs d’état de santé, tels que la pression artérielle ou la glycémie chez les personnes atteintes de diabète. De leur côté, les nouveaux appareils grand public comprennent les dispositifs permettant de mesurer la coagulation sanguine (spécialement pour les personnes prenant des médicaments anticoagulants), la quantité d’oxygène dans le sang (oxymètre de pouls) ou encore l’apnée du sommeil.

Trousse de premiers secours
Trousse de premiers secours

Les principaux types de dispositifs de soins à domicile :

  • Matériel d’administration des médicaments (dispositifs utilisés pour administrer des médicaments sous forme de comprimés, de liquide ou d’aérosol).
  • Trousses d’analyse (trousses utilisées pour mesurer la présence de divers produits chimiques dans le sang ou l’urine).
  • Matériel de premiers secours (matériel utilisé pour soigner des blessures ou des pathologies bénignes).
  • Technologie d’assistance (appareils utilisés pour améliorer les capacités individuelles, telles que les capacités sensorielles ou la mobilité).
  • Équipement médical durable (dispositifs médicaux utilisés pour soutenir les activités de base de la vie quotidienne, tels que les lits, les ascenseurs et les dispositifs d’aide à la toilette).
  • Matériels de monitoring (dispositifs permettant de déterminer l’état de santé ou de soulager des douleurs de façon ponctuelle ou continue).
  • Équipement de traitement (matériel servant à administrer divers traitements médicaux).
  • Équipement d’aide à la respiration (équipement utilisé pour traiter les affections respiratoires).
  • Équipement d’aide à l’alimentation (dispositifs utilisés pour l’alimentation chez les personnes à capacité réduite).
  • Matériel d’évacuation (appareils utilisés pour libérer l’urine ou les excréments du corps).
  • Soins aux nourrissons (machines servant à surveiller et à traiter les nouveau-nés).
  • Équipement de télémédecine (équipement utilisé pour collecter des données dans l’environnement domestique et les transmettre à un site de surveillance distant).

Les technologies de maintien à domicile

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’utilisation des matériels de pointe pour les soins à domicile a commencé dès la fin des années 90. Ouvrant de nouvelles perspectives pour la réduction des dépenses de santé, elle permet à nos seniors et aux personnes handicapées de ne plus se déplacer pour des traitements. Seulement, pour répondre facilement aux besoins de cette population, les matériels doivent être faciles d’utilisation tout en ayant un impact réel sur l’état de santé des patients.

Ainsi, les fabricants doivent constamment maintenir une vision claire des enjeux de l’e-santé pour saisir les opportunités de l’industrie. Parmi les principaux acteurs de l’industrie des technologies de soins à domicile, citons Medtronic (États-Unis), Johnson & Johnson (États-Unis), GE (États-Unis), Siemens (Allemagne), Roche (Suisse) ou encore Philips (Pays-Bas).