​Utilisée​​ depuis l’époque des Aztèques, et maintenant cultivée de l’Afrique à l’Amérique centrale, la spiruline est l’un des superaliments les plus populaires dans le monde. Appréciée pour ses propriétés bénéfiques, l’algue bleu-vert est connue pour sa haute teneur en nutriments. Cette algue, riche en protéines et en vitamines, est également une source de fer et d’acides phénoliques, ainsi que d’autres minéraux nécessaires au bon fonctionnement de notre corps.

La spiruline, qu’est-ce que c’est ?

La spiruline est une cyanobactérie. C’est l’une des plus anciennes formes de vie sur Terre. Cette algue bleu-vert pousse dans les sources d’eau douce et salée. Dans la nature, elle se présente sous la forme de colonies cylindriques, filiformes et multicellulaires. Ces algues poussent naturellement dans les lacs d’eau douce tels que le lac Texcoco au Mexique et le lac Tchad, qui se trouve à la frontière entre le Tchad, le Niger, le Nigeria et le Cameroun. La spiruline se caractérise par une teneur élevée en protéines et en microéléments. Les bienfaits de la spiruline propriétés pro-santé sont connues depuis l’époque des Aztèques.

Les propriétés nutritionnelles

La dose quotidienne standard de spiruline doit être de 1 à 3 grammes. 100 grammes d’algues séchées valent 290 kcals et apportent :

  • 57,47 g de protéines ;
  • 120 mg de calcium ;
  • 28,5 mg de fer ;
  • 195 mg de magnésium ;
  • 1363 mg de potassium ;
  • 1048 mg de sodium.

La spiruline séchée contient également beaucoup de vitamines B1 (thiamine), B2 (riboflavine) et B3 (niacine). De plus, elle est riche en d’autres macronutriments comme le cuivre, le zinc, le manganèse et le sélénium. C’est donc un ajout sain à de nombreux snacks et cocktails. Elle apporte à l’organisme les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement.

Les bienfaits de la spiruline

De par ses propriétés bénéfiques, les possibilités d’utilisation de la spiruline sont si larges que nous nous limiterons à énumérer les plus importantes. La spiruline élimine les métaux lourds du corps, en particulier l’arsenic et le mercure. Ses propriétés nettoyantes sont dues à la teneur élevée en chlorophylle. Consommer de la spiruline rétablit le bon équilibre acido-basique. La spiruline a un effet alcalinisant sur l’organisme, c’est-à-dire qu’elle réduit l’acidification, qui est aujourd’hui un énorme problème de santé. Elle protège contre l’infection par les champignons candida parasites, qui vivent dans le système digestif humain.

La spiruline améliore le système immunitaire. Elle augmente la production d’anticorps. La spiruline possède des propriétés anti-inflammatoires. Elle protège contre les maladies chroniques, et peut même aider à prévenir le cancer. La spiruline protège le système circulatoire et réduit le risque de développer des maladies cardiovasculaires. Par exemple, elle peut prévenir la formation de l’athérosclérose. La spiruline protège contre la maladie des sinus. Elle abaisse la tension artérielle et le taux de mauvais cholestérol. La spiruline contribue à faire baisser la glycémie et réduit indirectement la graisse corporelle.

La recherche a montré que la spiruline :

  • réduit le risque d’apparition et de développement des maladies cardiovasculaires et du diabète ;
  • prévient l’athérosclérose et les accidents vasculaires cérébraux ;
  • détoxifie et élimine les métaux lourds du corps ;
  • favorise l’amincissement ;
  • augmente l’immunité et prévient même le cancer ;
  • réduit l’inflammation ;
  • aide au traitement de l’anémie, de la grippe et de l’herpès ;
  • protège contre la cirrhose du foie.

Le potentiel pro-santé de la spiruline a fait qu’elle a commencé à être utilisée en cuisine et comme complément alimentaire.