Les e-liquides font le charme de la cigarette électronique. Pour une partie de vape, le vapoteur peut choisir le taux de nicotine et la composition des liquides, s’il est gros ou petit fumeur ou bien fumeur modéré. Quelques indications s’imposent toutefois pour meilleure expérience de la cigarette électronique.

La consommation de e-liquide

En matière de vape, aucune règle n’est vraiment d’or quant au flacon liquide, au taux de nicotine, à la saveur. Seule une petite expérience personnelle entamée crescendo peut vous aider à trouver le point G de la cigarette électronique. Cependant, le dosage du produit est à respecter pour une meilleure vape. Une consommation moyenne de cigarette classique est d’environ 10 à 15 cigarettes par jour pour un fumeur modéré. Pour le gros fumeur, il peut consommer jusqu’à 30 clopes par jour. Cela correspond, pour le vapoteur, à une consommation en liquide de vapotage de 2 ml à 5 ml par jour. S’il s’avère difficile de connaître la quantité exacte de liquide à consommer, le vapoteur peut choisir certains mods qui sont équipés d’une fonctionnalité pour calculer le nombre de puffs.

Comment réduire sa consommation e-liquide ?

Par rapport au tabac, beaucoup d’éléments interviennent dans une cigarette électronique : atomiseur, résistance et sa valeur en ohm, la puissance de la batterie. Il n’y a pas de réponse catégorique, mais quelques conseils peuvent aider à réduire la consommation du liquide. Selon certains avis et retours des consommateurs, le principe est simple. Plus la valeur de la résistance est basse, plus la consommation de e-liquide est élevée, donc plus de vapeur. Les e-liquides DIY sont plus maniables et conviennent aux débutants.

vape

Comment conserver un e-liquide ?

Pour conserver son stock de fioles de cigarette électronique, il faut connaître les bonnes habitudes de conservation des flacons du liquide. Il faut éviter la chaleur, l’humidité et la lumière qui dégradent, dans la durée, les arômes (menthe, fruit…). Le matériel de vap doit être mis au frigo ou au congélateur en cas de forte chaleur. Le soleil, avec ses rayons ultra-violets, détériore la composition de la nicotine, du liquide propylène glycol et la glycérine végétale qui sont les produits de base.

Comment accélérer la maturation d’un e-liquide ?

Le temps de maturation peut aller de 48 heures à deux semaines suivant la composition du liquide (tabac classic, arôme unique, complexes, menthe…). C’est parfois un temps fou pour certains vapoteurs. Alors pour accélérer ce processus, des solutions existent pour un vapotage rapide. On trouve des flacons pré-dosés dans n’importe quel magasin de vapotage en France. Vous n’aurez qu’à acheter, mélanger, vapoter ; et le tour est joué.

Est-il dangereux de trop vapoter et comment le savoir ?

Toutes les études s’accordent à dire que la cigarette électronique est moins nocive que la cigarette classique et pour trois raisons : pas de combustion, pas de tabac, pas de goudron. Toutefois, son utilisation récente en France et dans le monde ne permet pas d’être catégorique. Tout excès est nuisible. D’ailleurs, certains signes montrent que vous vapez trop : fortes palpitations, nausées, une bouche sèche.

Est-ce que le e-liquide s’évapore ?

En règle générale, seule l’inhalation cause l’évaporation du liquide de la cigarette électronique. Après usage, il faut refermer le flacon pour une utilisation ultérieure. Plus la résistance est chauffée, plus le liquide s’évapore.