​La rhinoplastie est l’un des traitements de médecine esthétique les plus populaires. Et ce n’est pas étonnant, car le nez est une cause fréquente de complexes. Il semble trop grand, trop petit, tordu ou renversé. Tous ces « inconvénients » peuvent être corrigés par la chirurgie esthétique. Cependant, la rhinoplastie ne consiste pas seulement à faire ressembler notre nez à celui de Michaël Jackson. Dans certaines situations c’est une nécessité. Q​​uand est-ce le cas ? Quelles sont les indications médicales de la plastie nasale ?

Qu’est-ce qu’une rhinoplastie médicale ?

La procédure vise souvent à recréer la disposition originale des os et à remplir les cavités avec des implants ou du cartilage. La rhinoplastie médicale est pratiquée sur des personnes accidentées et atteintes d’une anomalie congénitale du nez. Pour des raisons de santé, la rhinoplastie est le plus souvent pratiquée dans le cas d’une courbure du septum nasal. Ce défaut provoque des problèmes respiratoires qui réduisent la qualité de vie.

rhinoplastie médicale

Le patient présentant une déviation septale souffre également de nombreuses infections de la gorge, des sinus paranasaux et d’un écoulement nasal fréquent. Ce défaut peut également causer des problèmes de distinction des odeurs. La rhinoplastie pratiquée après des blessures et des accidents vise le plus souvent à restaurer le système squelettique d’origine et à combler les cavités avec des implants ou du cartilage.

Il convient de rappeler que les indications médicales de la rhinoplastie ne sont pas uniquement celles associées à des maladies ou à des traumatismes. La médecine accorde également une grande importance au psychisme. Le nez est également corrigé pour améliorer le bien-être du patient. Les raisons les plus courantes de la chirurgie plastique sur cette partie du corps sont un nez disproportionné (par rapport au reste du visage), une asymétrie dans sa structure, la présence d’une bosse ou ce qu’on appelle affaissement du nez.

Comment se déroule la chirurgie esthétique du nez ?

Au cours de la rhinoplastie, une anesthésie locale ou une anesthésie complète est utilisée. La décision d’utiliser l’anesthésie dépend principalement de la portée de l’opération. La durée de la chirurgie plastique nasale dépend de nombreux facteurs différents. En cas de chirurgie primaire, chez un patient non grevé de comorbidités graves, la durée moyenne de la chirurgie varie de 1 à 3 heures en moyenne.

La rhinoplastie ouverte diffère de la rhinoplastie fermée en ce que le chirurgien a un meilleur accès à la structure du nez. La première technique est également moins invasive, même si elle est insuffisante dans certains cas. La rhinoplastie ouverte permet un meilleur modelage du nez. La technique choisie par le chirurgien dépend de nombreux facteurs. Les préférences du patient sont également prises en compte.

Contre-indications à la rhinoplastie

Il ne faut pas oublier que la rhinoplastie est une intervention chirurgicale. Il existe donc un certain nombre de contre-indications à sa réalisation. Les opérations ne doivent pas être effectuées sur les personnes souffrant de troubles de la coagulation sanguine, de maladies systémiques graves et chez les patients souffrant de tension artérielle décompensée et de diabète. L’inflammation dans la région du nez et les infections des sinus nécessitent le retrait ou le report de la procédure. La décision finale est prise par le médecin, après avoir soigneusement recueilli les antécédents médicaux et examiné le patient.

Si le nez n’est pas obstrué et ne diffère pas des normes esthétiques, la chirurgie n’est pas recommandée. D’autres contre- indications à la rhinoplastie comprennent:

  • l’anémie,
  • la diathèse vasculaire,
  • la sinusite purulente,
  • l’inflammation faciale.

Quel est le prix d’une rhinoplastie médicale ?

Les coûts varient beaucoup d’une opération à l’autre. Si la rhinoplastie est pratiquée pour corriger un petit défaut esthétique, le coût variera entre 3500 et 4500 euros. Le coût moyen pour une rhinoplastie médicale est de 6000 euros. Il existe des cas très différents dans lesquels la rhinoplastie est pratiquée pour résoudre des problèmes fonctionnels ou pour une reconstruction suite à un traumatisme. Dans ces cas, il faudra évaluer au cas par cas.